Une brève histoire locale

Notre Dame - La Celle Geunand.

Avant vécu ici dans le centre de la France pendant 6 ans, je me suis rendu compte que je ne connaissais rien de l’histoire des 3 villages qui sont proches de notre Gites.

Les trois villages en question sont Le Petit Pressigny, Le Grand Pressigny et La Celle-Geunand.

Le Grand Pressigny

Le Chateau de Grand Pressigny

Le Grand Pressigny était probablement installé avant son voisin, Le Petit Pressigny. C’est le plus grand des trois petits villages qui nous entourent, avec environ 1 000 habitants, mais qui s’agrandit pendant les mois d’été. Dans les années 1840, près de 2 000 personnes vivaient dans ce village prospère. Il est probablement le plus célèbre pour son château qui est aujourd’hui très respecté Musée de la préhistoire.

Silex

Le musée montre l’importance de la région au Néolithique, car elle était une source de Chalcolithique silex, ou “Silex”, qui était exploité dans la commune. Il s’agit d’une pierre inhabituelle de couleur caramel qui semble avoir été très prisée dans toute l’Europe. Des blocs de ce silex étaient commercialisés dans toute l’Europe, et au-delà. Les ébauches non finies et les outils finis sont devenus des marchandises très prisées et ont contribué à la richesse des premiers colons de la communauté.

Le village est mentionné au VIe siècle par Grégoire de Tours sous le nom de Prisciniacus. Le nom est resté en usage jusqu’au 16ème siècle alors que le village a acquis son nom moderne.

Le château lui-même date du 12ème siècle et remplace un ancien château sur l’affleurement rocheux au-dessus du village. Le premier occupant connu du château fut Guillaume Ier de Pressigny qui en acheva la construction. La famille y demeura jusqu’en 1301 et la possession se déplaça entre le roi d’Angleterre (Richard Coeur de Lion et Jean Sans Terre) et le roi de France (Philippe-Auguste  😉 qui engagèrent une série de batailles dans la région.

Le château du XVe siècle.
Photo – Avec l’aimable autorisation du musée de la préhistoire du Grand Pressigny 

Le château a changé de mains au cours du XVe et du XVIe siècle, mais c’est le marquis Honorat de Savoie-Villars, cousin de François Ier, qui a transformé l’édifice médiéval en un château de style Renaissance.

Les derniers propriétaires ont vendu leur château à l’État en 1796. Le bâtiment a été progressivement démantelé et manqué de respect par les habitants locaux, et au XIXe siècle, le terrain est devenu une carrière de pierre. Cependant, réalisant sa perte potentielle, la ville a acquis le bâtiment et l’a sauvé de la destruction. Le poste de police local était situé dans ce qui est aujourd’hui la galerie.

Le Grand Pressigny – Château c.1950
Photo – Avec l’aimable autorisation du Musée de la Préhistoire du Grand Pressigny

Le musée s’est installé dans la galerie dans les années 1950. La détérioration du château s’est poursuivie naturellement jusqu’en 1988, date à laquelle le département d’Indre-et-Loire a acquis la propriété et a commencé une sérieuse conservation. Cela comprenait la construction du musée moderne qui a ouvert au public en 2009.

Aujourd’hui, le village (Ville ?) est une commune très fréquentée et un lieu de visite très apprécié des touristes et des habitants. La place centrale est entourée par l’église, les magasins, la pharmacie, les bars et la mairie. Sans oublier l’Hôtel Savoie Villars qui porte le nom du Maquis qui a transformé le château au 16ème siècle.

Le calendrier social est très chargé avec des festivals, des concerts, des spectacles de danse et de théâtre et des rencontres sportives. Tous ces événements ont été réduits en raison du Covid-19.

Le Petit Pressigny

Le Petit Pressigny est situé à 1,5 km au sud de nos gîtes et se trouve sur la rivière Aigronne, qui est bien connue pour ses poissons de type salmonidé. En plein centre du village, il y a un lac de pêche et la pêche est un passe-temps populaire auprès des habitants. Il y a environ 339 habitants, mais ce chiffre double presque pendant les mois d’été, lorsque les nombreuses maisons de vacances sont occupées. La population était très différente dans les années 1840, quand il y avait plus de 1 000 habitants et 4 bars !

Le site internet du village nous informe que “Au XVIe siècle, PRESSIGNY LE SAVOUREULX a constitué un fief sous le Grand Pressigny. En 1552, elle appartient à la famille VILLEQUIER, aux XVIe et XVIIe siècles aux familles BRULARD DE LA BAZINIERE, et au XVIIIe siècle à celles de MONTFALCON et GAULTIER”.
Au centre du village se trouve une église historique du XIIIe siècle, Saint-Pierre, qui est classée monument national. Elle a été rénovée au XVIe siècle et au XXe siècle.

L’Eglise de Petit Pressigny.


Il y a un peu plus de 100 ans, il y avait de nombreux vignobles autour du Petit Pressigny, qui desservaient clairement les bars du village, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Cependant, un entrepreneur local vient d’acheter des terres et tente d’introduire de nouvelles vignes. Nous attendons de voir ce qui va se passer.

Axel Kahn

En 2019, Le Petit Pressigny a rendu hommage à un ancien résident célèbre, le scientifique et généticien de renommée internationale, Axel Kahn, qui est né dans le village. La maison dans laquelle il est né a reçu une plaque et un petit jardin lui a été dédié. Il se trouve juste en face du restaurant Michelin, La Promenade.

Pour un petit village, il est très actif (peut-être pas cette année avec Covid-19) mais son programme annuel habituel comprenait un festival de musique, un festival d’arts et de nombreuses autres célébrations. Pour en savoir plus, veuillez consulter la PAGE DU FACEBOOK du Comité des Fêtes.

La Celle-Geunand


Le Celle Geunand est situé à seulement 1,5 km au nord de nos gîtes et est surtout connu pour trois choses : L’église, le château et la brocante annuelle :

L’église – Notre Dame a été construite au 12ème siècle et vient de subir une rénovation d’un million d’euros. Les fonds ont été fournis par une subvention du fonds du patrimoine du gouvernement. Ses fonts baptismaux sont classés séparément comme un trésor national et je peux dire, d’après mon expérience personnelle, que l’église possède une excellente acoustique. La nef du XIIe siècle est couverte d’un dôme ovoïde allongé sur pendentifs et il reste les piliers du clocher en bois d’origine.

Le village compte un peu moins de 400 habitants, ce qui augmente de façon saisonnière. Dans les années 1840, il y avait plus de 800 citoyens, mais comme dans beaucoup de villages français, la population a dérivé vers les villes où il y a du travail et, potentiellement, un meilleur niveau de vie.

Au Moyen Âge et jusqu’en 1570, ce qui est aujourd’hui le village de La Celle-Guenand était divisé en deux châtellenies : la châtellenie de Celle-Guenand et la châtellenie de La Celle-Draon. Toutes deux avaient leurs propres châteaux. (Une “châtellenie” était, au Moyen-Âge, la plus petite circonscription administrative autorisée). A partir de cette époque, des refuges souterrains sont situés sous le château actuel. Les deux fiefs se sont réunis à la fin du Moyen-Âge, organisés par les seigneurs de Celle-Draon.

La construction du château actuel a commencé au XVe siècle. La première version a été achevée par le seigneur Antoine de Guenand en 1422. Au fil des âges, il a changé de mains. René de Coutance, en 1570 ; la famille Cantineau de Commacre en 1780, et Pierre de Gaullier en 1789.

Il y a eu de nombreuses rénovations aux XVIIIe et XIXe siècles, qui ont permis d’ajouter plusieurs tours et d’autres bâtiments supplémentaires.

Les chambres souterraines ont, au fil des ans, servi de lieu de refuge aux réfugiés des guerres de religion et à la résistance de la Seconde Guerre mondiale.

Le château est aujourd’hui une propriété privée et est géré comme un Chambres D’hotes / Gîte et est très populaire pour les mariages et les célébrations familiales.

La Brocante annuelle.

Brocante à La Celle-Geunand.


Voici un bref historique des trois villages les plus proches de nos gîtes ici à La Richardière. Elle n’est en aucun cas définitive et l’exactitude de l’information dépend de sources déjà publiées. Si quelqu’un a des informations intéressantes qui pourraient enrichir cet article, veuillez nous les faire parvenir pour qu’elles soient créditées.

Published by gitesdelarichardiere

3 self-catering Gite / Cottages in the Southern Loire Region of France where there is a great deal to do for all the family.

Veuillez laisser une réponse.

%d bloggers like this: